LA COMPAGNIE

La compagnie Daruma a été créée en juin 2007, à l'initiative de Milène Duhameau, danseuse chorégraphe issue de la danse hip-hop. Poussée par son esprit d'ouverture et sa volonté d'élargir ses horizons, elle multiplie les expériences d'interprète en diversifiant les modes d'expression : jonglage, manipulation d'objets, théâtre, danse contemporaine…

« Au fil du temps et des rencontres, j'ai ressenti le besoin de créer mon propre espace de travail et de création, un espace permettant une recherche sur les possibilités infinies du langage du corps. Pouvoir dire, interroger, transmettre, partager sans se soucier d'une étiquette. Ce langage est celui du corps en mouvement. »

La jeune chorégraphe compose une danse qui se situe au croisement de la danse hip-hop, de la danse contemporaine et du théâtre physique.

« J'aime l'énergie spontanée de la danse hip-hop, sa fraîcheur et son engagement, mais je me sens plus proche d'une démarche de travail qui est celle de la danse contemporaine : ateliers d'improvisation, mise en situation réelle, recherche d'états de corps, travail d'écoute, interprétation de matière… »
Milène Duhameau privilégie la personne en mouvement, plutôt que le mouvement « pur ». La profusion de mouvements parfois présente dans la danse conduit la chorégraphe à s'intéresser au théâtre corporel.
« Un danseur à qui on enlève la danse, le mouvement, peut vite se sentir démuni. Je puise dans le théâtre physique pour travailler une présence physique, afin de créer un rapport intime à l'autre et au public. »
Elle s'inspire de l'authenticité et de la singularité des interprètes, pour créer une danse physiquement engagée, brute et sensible, explorer les émotions de l'être humain et les utiliser sans artifice.
« Je laisse transparaître la fragilité de l'interprète, tout en faisant appel à un travail technique essentiellement axé sur le centre et le rapport au sol, pour aboutir à un dessin corporel net et rendre visible ce qui se passe intérieurement. »
Le contact est également très présent dans sa recherche, car il nait de la relation à l'autre et est très axé sur les qualités d'écoute de l'autre dans le toucher.

Milène Duhameau se nourrit de son ressentit face au quotidien pour faire émerger de la matière dansée en explorant des mises en situation provoquant des improvisations.

La recherche chorégraphique de la compagnie Daruma n'a pas pour principal objet de diffuser un message mais plutôt de provoquer toutes sortes de réactions face à des événements, des comportements humains…